Chaufferies modernes = systèmes d’émission à basse température

LE CHAUFFAGE SOL EST LE GARANT D’UNE CHALEUR DOUCE ET HOMOGENE SANS MOUVEMENT D’AIR NI DE POUSSIERES

Le chauffage sol travaille par rayonnement : le sol communique sa chaleur à la couche d’air en contact avec lui. Celle-ci la communique à la couche immédiatement supérieure et ainsi de suite sans créer de mouvement de brassage comme dans le cas de la convection provoquée par un radiateur classique. Les tuyeaux d’eau chaude noyés dans la chappe, sont posés sur un isolant, mousse PU, qui oblige la chaleur à se diriger exclusivement vers le haut, c’est à dire la pièce à chauffer. Il en résulte une grande économie d’énergie pour une température constante dans la pièce, obtenue avec une faible température à la surface du sol (maximum 29°).

Le radiateur basse T° est un radiateur identique en tout point à un radiateur clasique (haute T°) si ce n’est qu’il est largement surdimensionné par rapport aux besoins énergétiques de la pièce et peut ainsi chauffer celle-ci avec une température de fonctionnement qui n’excède pas 55°. Il en résulte évidemment une économie importante en quantité d’énergie nécessaire pour chauffer l’habitation.

Très indiqués en combinaison avec une pompe à chaleur (PAC) basse T°, ils peuvent être l’alternative idéale à un chauffage sol (CHS) dont la mise en place s’avérerait impossible d’un point de vue technique : par manque d’épaisseur entre le sol mis à nu et les seuils de portes et portes-fenêtres, par exemple. Ils peuvent également remplacer des radiateurs haute T° (anciens) existants, profitant ainsi du circuit hydraulique de chaufage en place entre les anciens radiateurs et la chaudière à remplacer par la PAC basse T°.

Nos partenaires